Définition

Les Notifications Push

Qu’est ce que les Notifications Push ?

Une notification push est un message envoyé par une application mobile qui s’affiche sur un smartphone. Les éditeurs d’applications peuvent les envoyer à tout moment, les utilisateurs n’ont pas besoin d’ouvrir l’application ou d’être en train d’utiliser leur appareil pour les recevoir. Elles peuvent faire plusieurs choses comme montrer les derniers résultats sportifs, inciter un utilisateur à effectuer une action (télécharger un coupon, finaliser un panier abandonné…) ou informer un utilisateur d’un événement (promotions, ventes flash, actualités…).

Les notifications push ressemblent à des SMS, mais elles ne sont envoyées qu’aux utilisateurs qui ont installé votre application. Chaque plateforme mobile prend en charge les notifications push — iOS, Android, Fire OS, Windows… et ont tous leurs propres services.

Découvrez le sujet grâce à nos différents articles de blog:

Pourquoi sont-elles utilisées ?

Les notifications push sont pratiques et utiles pour les utilisateurs d’une application. Par exemple, les utilisateurs peuvent recevoir :

  • les résultats sportifs et l’actualité directement sur leur écran verrouillé
  • les messages utiles comme des alertes sur le trafic et sur la météo
  • les enregistrements des vols, les changements et les informations sur les correspondances

Pour les éditeurs d’applications, les notifications push sont un moyen de s’adresser directement à leurs utilisateurs. Elles ne peuvent pas être bloquées dans les filtres anti-spam, ni oubliés dans une boîte de réception, et le taux de clic peut être deux fois plus élevé que celui de l’email. Elles peuvent également rappeler aux utilisateurs d’utiliser une application, que celle-ci soit ouverte ou non. Elles peuvent également être utilisées pour mener des actions, telles que :

  • la promotion des produits ou des offres pour augmenter les ventes
  • l’amélioration de l’expérience client
  • la conversion des utilisateurs d’applications inconnus en clients connus
  • l’envoi immédiat des reçus de transactions
  • l’incitation des utilisateurs à utiliser d’autres canaux comme les réseaux sociaux

Historique

Juin 2009 : Apple lance le “Apple Push Notification Service” (APNs), le premier service de notifications push.

Mai 2010 : Google lance son propre service, “Google Cloud to Device Messaging” (C2DM).

Mai 2013 : Google introduit les “notifications enrichies”. Les notifications enrichies peuvent contenir des images, ainsi que des boutons d’action. Les boutons d’action permettent aux utilisateurs d’agir immédiatement à partir d’une notification. Par exemple, l’utilisateur peut jouer une chanson, ouvrir l’application ou voir plus d’informations.

Septembre 2014 : Apple ajoute des boutons interactifs. Ces boutons permettent aux utilisateurs d’envoyer immédiatement une réponse à l’éditeur de l’application. Peu de temps après, Apple a étendu les notifications push à l’Apple Watch.

Comment fonctionnent les Notifications Push ?

Voici quelques-uns des acteurs qui participent à l’envoi d’une notification push :

  1. Service de notification push du système d’exploitation (OSPNS). Chaque système d’exploitation mobile, y compris iOS, Android, Fire OS, et Windows possède son propre service.
  2. Éditeur d’applications. L’éditeur de l’application active son application avec un OSPNS. Ensuite, l’éditeur upload son application sur les app stores.
  3. Application client. Il s’agit d’une application spécifique au système d’exploitation, installée sur l’appareil de l’utilisateur. Elle reçoit les notifications entrantes.

Ajouter à une application

  1. L’éditeur d’applications s’inscrit auprès du service de notification push de l’OS en question.
  2. Le service fournit une API à l’éditeur d’applications. L’API est un moyen pour l’application de communiquer avec le service.
  3. L’éditeur d’applications ajoute le SDK à l’application. Le SDK est un bout de code spécifique qui permet à l’application de communiquer avec le service de notifications push.
  4. L’éditeur d’applications upload son application sur les app stores.

Activation côté utilisateur

  1. L’utilisateur visite un app store, télécharge et installe l’application
  2. L’utilisateur ouvre l’application. Les identifiants uniques (ID) de l’application et de l’appareil sont enregistrés auprès du service de notification push.
  3. Les identifiants uniques sont renvoyés à l’application par le service de notification Push. Ils sont également envoyés à l’éditeur d’applications.
  4. L’éditeur d’applications reçoit et stocke ces données d’enregistrement, y compris les identifiants uniques.

Envoi

  1. L’éditeur d’application compose un message manuel par le biais d’une interface utilisateur. L’éditeur peut également composer un message automatique à envoyer via API.
  2. L’éditeur définit l’audience à laquelle la notification push sera envoyée.
  3. L’éditeur détermine si le message doit être envoyé immédiatement ou programmé.

Les notifications push peuvent être ciblées sur des segments de votre base d’utilisateurs, et même personnalisées pour des utilisateurs d’applications spécifiques. C’est un avantage majeur par rapport aux SMS. Toutefois, elles exigent également la gestion des données d’identification des utilisateurs. Et elles ont besoin d’une interface pour être rédigées, ciblées et envoyées.

Les éditeurs peuvent construire cette infrastructure eux-mêmes (peu recommandé), ou engager un fournisseur tel que Airship. De plus en plus, les éditeurs d’applications paient pour ces services au lieu de les créer, afin de pouvoir se concentrer sur la création d’une excellente application. La création et la maintenance d’un service de notification push multiplateforme nécessitent des ressources importantes et une maintenance permanente. Les fournisseurs de plateformes offrent également des fonctionnalités telles que :

  • la production de rapports
  • la programmation
  • l’automatisation
  • la collecte et la segmentation des attributs utilisateurs
  • la gestion simplifiée des données
  • la sécurité
  • l’assistance multiplateforme

Opt-in

Les applications iOS nécessitent qu’un utilisateur autorise une application à lui envoyer des notifications push, alors qu’Android et Fire OS ne le font pas. Il est important de convaincre les utilisateurs d’accepter pour garantir le succès des applications sur iOS.

La majorité des applications iOS affichent une alerte iOS standard lors de la première ouverture de l’application. Une meilleure approche consiste à montrer l’intérêt de l’opt-in — par exemple, avec une série d’accueil personnalisée lors de la première ouverture — puis à laisser l’utilisateur choisir plus tard. Les taux médians d’opt-in sur iOS vont de 58 % pour les applications caritatives à 33 % pour les jeux.

Les applications les plus performantes dans tous les secteurs d’activité (celles qui se situent dans le 90ème percentile) ont un taux d’opt-in supérieur à 50 %. Les taux d’opt-in d’applications de voyage, d’affaires et de charité sont les plus élevés, avec des taux supérieurs à 70 %.

Comment les Notifications Push apparaissent-elles aux utilisateurs ?

En général, les utilisateurs voient une notification comme une bannière ou une alerte contextuelle lorsqu’ils utilisent leur téléphone. Cette alerte s’affiche quel que soit ce que fait l’utilisateur.

La plupart des systèmes d’exploitation mobiles affichent également les notifications push dans une vue unique. Apple dispose d’un centre de notification sur iOS. Le Centre de notification est organisé par ordre chronologique et les utilisateurs y accèdent en glissant du haut vers le bas de l’écran. Les appareils Android affichent les messages non lus à l’écran de verrouillage.

iOS permet aux utilisateurs de personnaliser les notifications push au niveau de chaque application. Les utilisateurs peuvent activer ou désactiver les sons et choisir le style utilisé par iOS pour afficher une notification. Les utilisateurs peuvent également contrôler le “badge” rouge indiquant le nombre de notifications non lues sur l’icône de l’écran d’accueil d’une application. Android utilise une approche de bannière standard que les utilisateurs ne peuvent pas modifier au niveau du système d’exploitation.

Utilisation de la localisation avec les Notifications Push

Tous les systèmes d’exploitation mobiles demandent aux utilisateurs leur permission pour partager des informations de localisation. iOS présente une alerte d’opt-in aux utilisateurs. Android offre une option de localisation dans le cadre de la configuration des autorisations de l’application lors de l’installation.

Les éditeurs peuvent diffuser des messages plus pertinents en utilisant des données de localisation combinées à des données comportementales. À titre d’exemple :

  • Une application de modernisation de l’habitat envoie des offres pour des climatiseurs pendant une période de chaleur régionale.
  • Une boutique spécialisée invite les clients dans un rayon de 80 km pour une vente VIP uniquement sur invitation.
  • Une marque d’articles de sport invite les acheteurs locaux à venir en boutique pour recevoir des autographes d’athlètes professionnels.

Stratégie

Les notifications push sont une voie de communication directe avec les utilisateurs. Les éditeurs d’applications devraient considérer la possibilité de communiquer avec les utilisateurs via des notifications push comme un privilège et non comme un droit. Les éditeurs d’applications doivent fournir une valeur ajoutée ; s’ils ne le font pas, les notifications push seront ignorées ou désactivées. Certains utilisateurs désinstalleront complètement l’application.

L’analyse et la mesure sont des outils importants pour améliorer les performances de votre application. Mais il est important de concevoir des notifications push convaincantes qui sont utiles aux utilisateurs et qui incitent à l’action.

Les stratégies et tactiques de communication doivent être mesurées et testées. Des stratégies telles que la maximisation des taux d’opt-in, la garantie de l’intégration adéquate des nouveaux utilisateurs et la réduction du taux de désabonnement des utilisateurs de l’application sont toutes des clés du succès d’une application. D’autres stratégies comprennent :

  • mettre en correspondance les données de chaque utilisateur sur les différents canaux (web, mobile, magasin, etc.) afin de mieux comprendre le comportement de l’utilisateur global
  • rendre facile pour les utilisateurs la possibilité de partager du contenu via leurs réseaux sociaux
  • inciter les utilisateurs à participer en leur offrant des récompenses et des exemples de la valeur que vos notifications apporteront
  • optimiser l’expérience de l’application pour maintenir l’engagement client

Souhaitez-vous en savoir plus sur la manière dont les notifications push peuvent vous aider à entrer en contact avec les clients à chaque étape du cycle de vie du client ? Contactez-nous aujourd’hui et discutons !

Démo Airship

Demandez une démo personnalisée de notre Plateforme d'Engagement ClientDemander une démo